De la micro-gestion à l'(auto-)gestion

De la micro-gestion à l'(auto-)gestion

Lorsqu’un dirigeant surchargé et son équipe modifient leur perception de la responsabilité et de l’obligation de rendre compte.

défi

Un responsable expérimenté d’un grand fabricant de semi-conducteurs et son équipe avaient traversé une série de réorganisations difficiles et l’esprit d’équipe était faible.

Il s’était progressivement chargé lui-même d’un plus grand nombre de projets, ce qui avait fait chuter les capacités de l’équipe. Ses propres temps de réponse se sont allongés et sa disponibilité pour l’équipe a diminué.

Les performances globales de l’équipe en ont souffert, tandis que lui-même n’avait plus de temps pour les questions stratégiques.

approche

Nous avons invité le responsable, attentionné mais surchargé, à un atelier greytogreen, rien que pour lui. Il en est parvenu à comprendre son propre rôle dans la relation avec son équipe. Il a choisi de laisser tomber certains de ses propres modèles de comportement, de discuter de son expérience avec l’équipe et de les inviter à un atelier greytogreen.

L’équipe a saisi l’occasion pour entamer un dialogue significatif et authentique entre eux afin d’adopter une nouvelle méthode de travail.

Un atelier de 2 jours ½ pour le manager et l’équipe, suivi d’une session de suivi d’une journée pour l’équipe.

  • 2 jours CHOICES & RESULTS et PURE MOTIVATION.
  • Module d’équipe personnalisé d’une demi-journée avec un certain nombre de scénarios spécialement conçus (comment agir davantage comme une équipe, créer des relations solides les uns avec les autres, comment donner et assumer des responsabilités de manière saine et productive).
  • Une session de suivi d’une journée pour l’équipe – sans son responsable.

résultats

Grâce à la compréhension nouvellement acquise par l’équipe de la façon dont elle pouvait prendre les choses en main, les relations ont changé, le climat de l’équipe s’est amélioré et la productivité a considérablement augmenté. Le manager a pu se recentrer sur les questions stratégiques et ses relations avec sa direction et ses pairs se sont améliorées.

Ce que nous avons appris

Le micro-management diminue les performances du manager et de l’équipe.Une fois que les modèles d’équipe sont établis, un manager ne peut pas créer unilatéralement le changement nécessaire.En expérimentant l’approche greytogreen avec son équipe et en assurant un suivi avec des exercices de renforcement, il a pu cesser d’assumer trop de responsabilités et son équipe a retrouvé sa propre responsabilité et sa liberté d’action.

Read more (auto-)gestion client stories here