Impossible est
une hypothèse.

Faisons de
« c’est possible »
un fait.

Dans notre monde complexe et en rapide évolution, nous devons constamment adapter les stratégies, les approches, les processus et les technologies, et inventer de nouvelles méthodes de travail.

Les compétences non techniques sont devenues des compétences essentielles pour améliorer l’autonomie de chacun et l’efficacité de la coopération.

Lorsque nous comprenons mieux la dimension humaine de nos interactions, nous sommes capables d’examiner les hypothèses que nous émettons, nos façons de penser et nos réactions.  Ainsi, nous communiquons mieux, nous apprenons plus vite, nous sommes plus performants, tout en nous épanouissant .
Les compétences non techniques ne sont alors plus considérées comme secondaires ou soft skills, elles deviennent les compétences au cœur de notre efficacité, power skills

L’humain est essentiel

Lorsque vous partagez avec vos collaborateurs un projet de transformation, en expliquant le « pourquoi, le quoi et le comment » de cette transformation, de façon rationnelle, c’est un bon début .
Mais il y a encore beaucoup à faire. En effet, chaque individu a ses propres résistances face au changement, sa propre peur de l’inconnu. C’est lorsque chacun apprend à surmonter ses freins que l’on parvient à une véritable transformation à l’échelle collective. Les individus sont alors véritablement préparés et habilités à faire face au changement et prennent part à l’action.

greytogreen permet aux individus de surmonter leurs blocages et d’élargir ainsi leur champ d’action, leur autonomie. Ils sont ainsi plus ouverts au changement et améliorent à la fois leur performance et leur expérience personnelle dans un environnement collectif.

histoires de clients